finir fonction snooze ne pas repousser son réveil

Se lever d’un coup, ou comment en finir avec la fonction Snooze

Se réveiller en une seule fois, dès la sonnerie de votre réveil. Cela fait rêver n’est-ce pas ? Pourtant, c’est un énorme challenge pour une majeure partie des Français, 64% d’entre nous n’arriveraient pas à se lever immédiatement. Programmer plusieurs réveils ou appuyer sur le bouton Snooze est notre lot quotidien !

Pour ma part, j’ai réussi à perdre cette mauvaise habitude ! Et je vais vous partager mes astuces.

Pourquoi mettons-nous plusieurs réveils ou sommes-nous accro à la fonction « snooze » ?

Pour ma part, je me sentais fatiguée au réveil, avec l’impression de ne pas avoir assez dormi. Repousser mon réveil de 5 minutes me permettait de me rendormir et d’avoir cette sensation d’avoir dormi 30 minutes de plus. Pourtant lorsque le réveil sonnait 5 minutes après, je me sentais toujours aussi fatiguée et peu désireuse de me lever. Je suis sûre que c’est pareil pour vous ?

Mais pourquoi devrions-nous perdre cette habitude ?

Parce qu’en réalité après avoir repoussé notre réveil de multiples fois, on se sent fatigué, cette activité nous rend grincheux et nous fâche avec le début de notre journée. Sans compter que l’on se sent souvent coupable de voir que l’on a interrompu notre nuit à 6h45 tout ça pour réellement se lever à 7h30. On aurait pu dormir 45 minutes de plus ! Scientifiquement, ses brèves minutes de sommeil en plus sont du sommeil dit « léger », qui ne vous fera pas vous sentir plus en forme si vous vous sentiez déjà fatigué. Pire, se rendormir peut vous faire replonger dans une phase de sommeil profond, que vous interromprez quelques minutes plus tard, rendant le réveil toujours plus difficile.

en finir avec la fonction snooze ne pas être fatigué le matin

Mon parcours et mes conseils

Je subissais ce problème depuis de nombreuses années. De 2 réveils programmés, je suis passée à 5 réveils, je repoussais donc mon réveil d’environ 25 à 45 minutes tous les matins. Et le pire, c’est qu’il y en avait tellement qu’en me réveillant j’oubliais totalement que les 4 premiers avaient sonné, je croyais être au second, et je me rendormais comme un bébé. Qu’est-ce qui a été le déclencheur pour moi ? La lecture du livre Miracle Morning de Hal Elrod.
Cela a été un véritable électrochoc. Dans les points qui suivent, je vais vous décrire des points dont il parle dans son livre, et surtout mon interprétation et l’application que j’en ai faite.

Message à mon subconscient

Repousser ses réveils, c’est envoyer un message limpide à son subconscient : « je n’ai pas de volonté ». En clair vous annoncez à votre esprit : « Je subis ma journée. Je n’ai pas envie de me lever. Je n’ai pas envie de vivre cette journée. » Pour moi, cela a été un électrochoc. Comment ça je n’ai aucune volonté ? C’est ce qu’on va voir ! Alors qu’au contraire, si vous vous levez d’un coup, vous envoyez un message positif à votre esprit : vous êtes prêt à démarrer votre journée, vous avez choisi de vous lever, sans résister, sans vous battre. Votre journée débute par un choix et non pas par une bataille (que vous auriez perdue de toute façon).

La préparation mentale

Adopter la pensée positive en allant se coucher. Avant, tous les soirs j’allais me coucher en me disant : «  Oh mon dieu, il est minuit 30, je dois être levée à 6h45 (mon premier réveil… sachant que je ne me lèverais pas avant 7h20 au minimum). Je vais être crevée, ça va être trop dur de me lever demain, etc. ». Cette pensée forge notre esprit, et devinez quoi ? Le lendemain au réveil, on se sent fatigué, on ressent la difficulté de se lever. Si au coucher, on se dit plutôt : « chouette, je vais avoir 6 heures de sommeil, et c’est amplement suffisant pour ressourcer mon corps et mon esprit », le lendemain vous vous lèverez l’esprit léger.

Pour faciliter le réveil, au moment du coucher, faites-vous une liste mentale de toutes les belles choses qui vous attendent le lendemain. Vous vous réveillerez du bon pied, motivé comme jamais pour débuter la journée !

On passe à la pratique ! « Snoozer », c’est fini !

Voici votre plan d’attaque :

  1. Mettez votre téléphone/ réveil à l’autre bout de la chambre, avec une sonnerie suffisamment forte. Cela vous forcera à vous lever. Le fait de mettre en route votre organisme vous donnera moins envie de vous recoucher une fois votre réveil éteint.
  2. Supprimez tous vos réveils sauf un. Lorsque le réveil sonne, sortez du lit sans y réfléchir à deux fois. N’appuyez surtout pas sur la fonction snooze.
  3. Une fois levé, réveillez votre corps : buvez un grand verre d’eau, faites un peu d’exercice physique ou des étirements.
  4. Contraignez-vous à observer ce rituel tous les jours pendant minimum 30 jours, afin de bien encrer cette habitude dans votre mode de vie.

Petit plus : essayez de vous lever tous les jours à la même heure, même le week-end. Cela aidera votre corps à savoir à quelle heure il doit naturellement vous réveiller. Vos réveils seront plus naturels et donc plus doux.

J’espère que cet article vous sera utile et vous aidera à en finir définitivement avec les réveils multiples ! Si cet article vous a plu, dites-moi quel conseil vous a le plus parlé ? Surtout, n’hésitez pas à revenir pour me dire si vous avez réussi à prendre cette nouvelle habitude !

Partagez cet article et abonnez-vous !

About Anaïs Pince

Anaïs est une entrepreneuse de 27 ans, suiveuse de rêves, coach et formatrice.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *