#5 • Pourquoi lancer ce défi entrepreneurial ?

Me lancer en tant qu’entrepreneuse me trotte dans le tête depuis quelques temps, et voilà, je saute enfin le pas. En plus de lancer mon activité, j’ai aussi décidé de me lancer un défi : celui de documenter mon parcours à travers un journal de bord. J’ai également annoncé que je souhaitais gagner mes premiers euros d’ici 90 jours ! Woot ! D’ailleurs tu peux retrouver toutes les entrées du journal ici. Mais d’ailleurs, pourquoi faire un journal de bord ?

Je ne suis certainement pas la première à me lancer, alors pourquoi en faire un défi documenté ? J’ai identifié plusieurs raisons et je t’en parle tout de suite !

Une façon de me lancer officiellement, de donner un point de départ

Cette idée de business, je l’avais, le temps je l’avais, mais voilà, je ne savais pas par où commencer. Tous les jours je repoussais le fait de me mettre en action. Cette situation, on est nombreux à la connaître ou à l’avoir connue. Procrastination. On veut se lancer, mais passer à l’action est difficile.

Après plusieurs mois à tourner en rond et être de plus en plus frustrée de voir ce précieux temps s’écouler, ce défi m’a semblé l’occasion parfaite de me « forcer » à passer à l’action.

Avec ce défi, j’annonce au monde que je me lance !Jje me mets un cadre, je me donne l’autorisation d’expérimenter, de faire des erreurs, et d’en tirer du positif : des articles qui pourront servir à d’autre. Ce défi c’est ma façon à moi de contourner mon blocage.

Une forme de responsabilisation

En te partageant mon journal, tu deviens en quelques sortes mon partenaire de responsabilisation. Cékoiça? Une personne auprès de qui tu t’engages et qui va t’aider à tenir ces fameux engagements. Je m’explique : maintenant que je t’ai dit que je me lançais le défi de lancer mon business, de gagner mes premiers euros d’ici 90 jours et de tenir un journal quotidien, je suis un peu obligée de le faire non ? Si je ne le faisais pas, je passerais pour quelqu’un de non fiable, qui ne tient pas ses engagements. Et ça, ce n’est absolument pas moi. En me lançant ce défi, je m’engage auprès de centaines de personnes. C’est ma façon à moi de me garantir que je vais aller jusqu’au bout.

Alors oui c’est vrai, ce serait mieux de porter entièrement la responsabilité de mon projet professionnel. Dans mon monde idéal, ma détermination n’aurait pas de limite. Mais on sait tous, que certains jours sont plus durs que d’autres, on sait tous que parfois, on essaie soit même de se convaincre d’abandonner et de tout laisser tomber. Alors je préfère me lancer avec mon filet de sécurité : toi. Toi tu ne me feras pas faux bon si je flanche. Mon engagement envers toi sera plus fort que la voix dans ma tête qui me dit que je n’y arriverais jamais. Et pour ça, je te remercie. Merci d’être présent sur le blog, en commentaires, en message, sur mon instagram, merci merci !

Une façon de donner et de partager ce que je vis

Je pense que tout entrepreneur qui se lance sur le web va pouvoir se reconnaître un peu dans ce que je m’apprête à vivre. Autant que mon expérience serve aux autres non? Je crois sincèrement au partage, et ce n’est pas parce que je galère que je trouve équitable que l’autre galère aussi, quand je peux le soulager. Certaines personnes pensent que vu qu’ils ont du en baver pour en arriver où ils en sont, il est normal que les autres en bavent aussi, et ce serait anormal de leur faire une fleur en leur partageant un savoir qui leur évitera cette galère. Ce n’est absolument pas mon cas. Je suis heureuse de partager avec vous et je pense que ce qu’on donne, on le reçoit au centuple !

Un moyen détourné de me saboter ?

Aie aie aie… Y a moyen oui ! Qu’est-ce que je veux dire par là? En relisant le début de l’article, c’est assez limpide ! Ce défi, « c’est l’occasion de contourner un blocage ». Contourner c’est quoi ? Faire le tour, bref, prendre un détour. Au lieu d’aller tout droit, on contourne ! Et oui soyons clair, lancer ce défi, c’est un énorme chantier : site web, article quotidien, newsletter quotidienne, recherche, communication sur ce défi, c’est énorme ! Et pourtant, ce n’est pas directement relié à ma nouvelle activité professionnelle ! L’énergie et les ressources que je vais mettre au profit de ce défi pourraient être mises au profit de mon projet professionnel, c’est vrai. Bah oui, il ne faut pas se voiler la face, on ne peut pas tout faire dans la vie, et on a malgré tout un un temps, énergie et ressources limités.

Mais voilà, sans ce défi, je n’arrivais pas à avancer. Alors peut-être que c’est une stratégie de l’Ego pour me détourner de mon vrai projet, mais j’ai confiance en moi et mes décisions, et je pense que quelque part je trouverais une connexion entre ce défi et mon projet professionnel.

Un moyen de gagner en visibilité et d’amener du trafic

Je pense que ce défi et mon projet seront connectés quelque part, et ce défi va me permettre d’attirer à moi un trafic de personnes qui partagent des idées communes, qui veulent lancer leur business, et je pense que ça peut être bénéfique pour mon activité ! Devenir plus visible, me faire remarquer, donner envie à d’autres de suivre ma voie, tout ça serait très positif !

Beaucoup de plaisir

Oui je vais pas le cacher, j’adore écrire, j’adore me lancer des défis, j’adore tout ce qui est marketing digital. Pour moi ce défi c’est un concentré de tout ce que j’adore faire ! Alors pourquoi se priver ? S’il y a bien une seule raison pour laquelle j’ai décidé de lancer mon activité, c’est pour être entièrement libre de n’en faire qu’à ma tête et faire ce qui me plait. Alors voilà, on y est.


Que penses-tu de cette idée de journal quotidien ? Aimerais-tu te lancer toi aussi ? #jelancemonbiz


Pour être sûr.e de ne manquer aucune entrée au journal, pense à t’abonner à la newsletter en rejoignant la liste privée ! Quelques surprises réservées aux abonné.e.s sont en route !

Partagez cet article et abonnez-vous !

About Anaïs Pince

Anaïs est une entrepreneuse de 27 ans, suiveuse de rêves, coach et formatrice.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *